dijous, 5 de gener de 2012

PAUL VACHON (31/8/1951-30/8/2011)

PAUL VACHON (31/8/1951-30/8/2011)

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/arts-et-spectacles/theatre/201108/29/01-4429936-paul-vachon-noble-clown-et-noble-coeur.php

Publié le 30 août 2011 à 05h00 | Mis à jour le 30 août 2011 à 05h00
Paul Vachon: noble clown et noble coeur

Photothèque Le Soleil

Josianne Desloges
Le Soleil
(Québec) Altruiste, impliqué, créatif, Paul Vachon aura été bien plus qu'un clown aux yeux de tous ceux qui l'ont côtoyé. Le cofondateur et directeur artistique du théâtre de l'Aubergine s'est éteint dans la nuit de vendredi à samedi des suites d'un cancer de l'oesophage, laissant son entourage attristé, mais extrêmement fier de ses réalisations.
«Je l'ai connu en 74 au Festival d'été de Québec. On travaillait là tous les deux, je me souviens de l'avoir vu arriver avec sa salopette rouge, une marinière bleu et blanc, la houppette au vent, et il s'en venait faire du spectacle en plein air, près des gens», raconte Yves Neveu, ému par la disparition de son vieil ami. Le directeur de l'École de cirque de Québec s'empresse d'ajouter que Paul Vachon a été un artisan très important de la reconnaissance du cirque et de l'art clownesque au Québec et à Québec.
L'année de leur rencontre, il y a 37 ans, M. Vachon se lançait dans une grande aventure : le théâtre de l'Aubergine de la Macédoine, consacré au théâtre clownesque. Pour le premier spectacle, éponyme, il s'entoure entre autres de sa soeur jumelle, Lina Vachon, et de son épouse, Josette Déchène.
«On faisait tout nous-mêmes. Il n'y avait pas d'école de cirque, à l'époque, raconte Lina Vachon. C'était exaltant d'apprendre à tout faire et de semer la joie en tournée.» Depuis, une cinquantaine de créations ont vu le jour, dont Aaatchoum!, Gaspashow, Fabulations (un solo joué par Paul Vachon) et Burletta, toujours en tournée. M. Vachon a été parmi les fondateurs du Théâtre jeunesse Les Gros Becs, et siégeait toujours au conseil d'administration.
Les Flounes
Au début des années 90, il assure la direction artistique d'Une nouvelle expérience, le premier spectacle du Cirque du Soleil présenté à Las Vegas. Son épouse et lui (qui ont eu une fille, Émilie) incarnent également Les Flounes, dans le film Imax Passages (Journey of Man), qui rassemble plusieurs numéros de Mystère, O et Quidam.
Paul Vachon, né à Château-d'Eau (Lorretteville), aurait eu 60 ans mercredi prochain. «C'était un bon gars, gentil, généreux, rassembleur. Il n'y en a pas tellement», souligne sa soeur jumelle. «Paul était mon protecteur et le protecteur de bien du monde aussi.» Engagé dans Cirque du monde, le volet social du Cirque du Soleil, M. Vachon s'est aussi impliqué auprès des jeunes. «Il était malade depuis plus de cinq ans, mais il ne se plaignait jamais. Aujourd'hui, le téléphone n'a pas arrêté de sonner, les gens veulent lui rendre hommage, le remercier», nous dit Mme Vachon.
En novembre 2010, Paul Vachon a reçu le Prix de la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec (région de la Capitale-Nationale). Il a laissé sa marque au Festival d'été, au Carnaval de Québec et a contribué à créer En piste, le regroupement national des arts du cirque. L'homme aura travaillé jusqu'à la toute fin, laissant même quelques projets en chantier